Conseils aux Sauveteurs·ses

  • Restez attentifs·ves à votre propre sécurité. Ne la mettez pas en danger pour sauver un animal.
  • Il est nécessaire de se munir d’un dossard réfléchissant et d’une lampe torche. Emportez également un seau, des vêtements chauds et imperméables.
  • Marchez toujours sur l’accotement en faisant face aux véhicules qui viennent dans votre direction.
  • Restez courtois·es en toutes circonstances et prenez le temps de donner des explications utiles aux automobilistes qui s’arrêtent.
  • Si vous êtes accompagnés·es d’enfants, veillez à ce qu’ils ne se mettent pas en danger pour sauver un amphibien.
  • La peau des batraciens est enduite d’un mucus qui la protège du dessèchement. En manipulant les animaux, vous pouvez abîmer cette couche protectrice : mieux vaut y toucher un minimum, même si elle se reconstituera par les sécrétions cutanées. A cette fin, gardez les animaux en main le moins longtemps possible, et manipulez les animaux avec des mains humides. S’il faut les transporter sur de longues distances, placez-les dans un seau propre. Si vous protégez vos mains par des gants, veillez à ce que ceux-ci ne soient enduits d’aucun produit (talc sur certains gants en caoutchouc, par exemple). Évitez aussi les gants en laine ou constitués d’une substance abrasive.
  • Manipulez les batraciens avec délicatesse, tout spécialement les tritons. Vu leur taille, leur ossature n’est pas à toute épreuve ! Une chute de hauteur d’homme pourrait leur causer des lésions internes invisibles.
Publicités