F.A.Q.

  • J’ai trouvé un animal dans mon jardin, que faire ?
    En dehors de la période de reproduction, les batraciens ont un mode de vie terrestre. Ils occupent principalement des milieux forestiers, mais vivent parfois dans des milieux ouverts tels que des jardins. Il est donc préférable de le laisser sur place, il est tout à fait apte à se débrouiller tout seul dans cet environnement.
  • J’ai moins de grenouilles/crapauds cette année, que s’est-il passé ?
    Les populations d’amphibiens fluctuent de façon très marquée d’année en année. S’il n’y a pas eu de modification importante de votre plan d’eau (par exemple introduction de poisson, pollution de l’eau, etc.) il n’y a en principe pas de raison de s’inquiéter.
    Vous pourriez être tenté·e d’importer des œufs pour essayer d’aider les populations, mais c’est illégal et cela met en danger vos petits protégés : en déplaçant des œufs, vous pourriez accidentellement introduire des maladies ou des plantes invasives dans votre étang.
    Un étang de bonne qualité et accessible est colonisé naturellement par les batraciens si aucune barrière physique ne les empêche d’y accéder ; cela prend souvent plusieurs années pour qu’un étang soit colonisé. Ne soyez pas trop inquiets·es si vous n’êtes pas immédiatement inondé d’amphibiens !
  • Comment puis-je attirer des amphibiens dans mon jardin ?
    Les amphibiens affectionnent une variété d’habitats pour chercher leur nourriture, se reproduire, s’abriter et hiverner.
    Vous pouvez ainsi installer :
    – une mare naturelle
    – une surface de prairie fleurie
    – un tas de bois, de déchets verts ou de pierres
  • Comment puis-je faire la différence entre des œufs de tritons, de grenouilles et de crapauds ?
    Les œufs de tritons sont pondus individuellement sur les feuilles de plantes immergées. Les œufs de grenouilles sont posés en masse dans une eau peu profonde, tandis que les œufs de crapauds sont posés en rubans, généralement enveloppés autour de plantes en eau plus profonde.
  • J’ai l’impression d’avoir trop de grenouilles/crapauds dans mon étang. Que faire ?
    Il peut vous sembler avoir trop d’amphibiens, mais ne vous inquiétez pas, ce n’est que transitoire. Les populations d’amphibiens peuvent fluctuer très fort d’une année sur l’autre. A la sortie de l’hiver, les adultes se réunissent dans un point d’eau pour se reproduire et n’y restent pas plus de quelques semaines, avant de se disperser à une distance pouvant atteindre plusieurs kilomètres.
    Si vous tentez de déplacer des grenouilles ou des crapauds, ils essayeront souvent de retourner d’où ils viennent, et vous risquerez également de transférer involontairement des maladies ou des plantes invasives.
    Si c’est l’été et que votre jardin est rempli de petits crapauds ou grenouilles, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Ces « mini amphibiens » viennent juste de quitter l’étang  et se disperseront au fur et à mesure dans les milieux environnants. Cela signifie que vous devrez probablement reporter la tonte de votre pelouse au week-end suivant !
Publicités