Grenouille rousse

La Grenouille rousse
Rana temporaria
Grenouille rousse (Rana temporaria) / crédit : Simon Eugster

Grenouille rousse (Rana temporaria) / crédit : Simon Eugster

Description
  • Taille moyenne ; museau court et arrondi, profil busqué.
  • Tympan grand, au diamètre égal aux 2/3 environ de celui de l’œil.
  • Membre postérieur court à long ;
  • Peau assez verruqueuse

 

Pontes

Boules plus ou moins compactes, formant parfois des nappes, attachées par le centre, posées sur le fond ou sur la végétation, ou flottant en surface.

 

Émissions sonores

Le chant nuptial, d’intensité moyenne, est émis à la surface de l’eau ou sous l’eau. Il est émit généralement de nuit mais il n’est pas rare de l’entendre de jour. Il fait penser au ronronnement grave d’une panthère.

 

Écologie

La Grenouille rousse est réputée comme étant une espèce ubiquiste. Elle vit en milieu terrestre toute l’année, sauf pendant la période de reproduction. On la trouve dans des milieux terrestres très diversifiés comme les milieux arrière-littoraux, les prairies ou les forêts de plaine, les pâturages et les boisements montagnards, y compris ceux de résineux.

Les biotopes de reproduction de la Grenouille rousse sont très variés : stagnants ou légèrement courants. Elle fréquente les lacs, étangs, mares, zones lentes des rivières, ruisseaux, bassins divers, tourbières, fossés, prairies humides… En altitude, la Grenouille rousse pond souvent dans des mares sans végétation ou très tourbeuses, qui se réchauffent rapidement au soleil.

 

Biologie

En plaine, la période d’activité commence vers janvier-février et se termine vers novembre. A très haute altitude, elle ne dure que de juillet à septembre. L’adulte vit principalement en milieu terrestre en dehors de la saison de reproduction.

Si les conditions météorologiques sont favorables, la reproduction est explosive et dure quelques jours. La période peut toutefois se prolonger, jusqu’à plusieurs semaines en cas de conditions défavorables. Sur les reliefs, la ponte commence vers la mi-mars et peut se produire jusqu’au début juillet.

L’adule reproducteur, fidèle à sa zone de reproduction, migre sur des distances de l’ordre de un ou deux kilomètres, parfois porté par des ruisseaux en montagne.

Grenouille rousse (Rana temporaria) / crédit : Richard Bartz

Grenouille rousse (Rana temporaria) / crédit : Richard Bartz

Publicités