Triton palmé

Le Triton palmé
Lissotriton helveticus
Fadenmolch-triturus-helveticus

Triton palmé (Lissotriton helveticus) / crédit : Holger Krisp

Description
  • Crête dorsale du mâle reproducteur très basse à bord droit. Présence de bourrelets latéro-dorsaux et d’un filament caudal
  • Face supérieure jaunâtre, verdâtre, brunâtre ou noirâtre souvent tachetée ou marbrée de sombre chez le mâle, assez uniforme chez la femelle.
  • Face inférieure souvent dépourvue de ponctuations sombres. Ventre de teinte jaunâtre. Gorge dépigmentée de couleur chair.
  • Palmure des orteils du mâle reproducteur noire complète.

 

Pontes

Œufs de coloration brun clair, uniforme ou légèrement bicolore.

 

Écologie

On peut le considérer comme une espèce ubiquiste, car il se reproduit dans une large gamme de milieux aquatiques stagnants ou à courant lent. Il semble dépendre toutefois d’un couvert boisé minimum en milieu terrestre à proximité de sa zone de reproduction.

 

Biologie

L’adulte hiverne généralement à terre, d’habitude à une distance inférieure à 150 mètres de la zone de reproduction, mais aussi en milieu aquatique. Le jeune est généralement terrestre. La dispersion à partir de son lieu de naissance peut l’éloigner de plus d’un kilomètre.
L’activité débute avec la migration prénuptiale. La période de reproduction débute à partir de février et se termine au plus tard en juin-juillet, voire plus en altitude. La reproduction est suivie d’une migration postnuptiale.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s